Guide Casino Actualités Le dessous des cartes n’est pas toujours noir
Le dessous des cartes n’est pas toujours noir
Mardi, 19 Août 2008 02:29

Plusieurs expertises ont été faites en France dernièrement pour essayer de découvrir les rouages qui mènent à l’addiction aux jeux d’argent.

L’une d’elle a été faite par l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale ‘INSERM’ à la demande de la direction générale de la santé qui s’inquiétait de l’augmentation alarmante du nombre de joueurs dits « pathologiques », c’est-à-dire qui ne peuvent s’empêcher de jouer. Quelques mesures ont été proposées, entre autre le repérage, l’éducation et l’aide, surtout sur les sites Internet dont l’expansion est loin de s’arrêter et qui pourraient, peut-être, avoir une influence bénéfique sur ce genre de joueurs.

Pour la plupart des joueurs les jeux d’argent ne constituent qu’un passe-temps agréable, mais certains d’entre eux deviennent dépendants du jeu, ce qui les mène souvent à une situation financière catastrophique et à l’anéantissement de leur vie sociale. Ces joueur ne se rendent pas toujours compte de leur dépendance et ceux qui s’en aperçoivent ne veulent tout simplement pas l’admettre. Seuls 10% de ces joueurs essayent de trouver de l’aide pour s’en sortir.

30 millions de personnes ont joué en France à des jeux d’argent au moins une fois pendant l’année 2006 et le nombre de joueurs pathologiques a été estimé pour la même année entre 300 000 et 600 000.

Mais le dessous des cartes n’est pas toujours noir ; de nombreux sites de jeux casino en ligne comme ceux de Casino770, Casino Riva et d’autres ont déjà mis des alertes sur leur site afin de prévenir les joueurs des risques d’addiction aux jeux, certains d’entre eux ont aussi créé des départements de soutien en ligne pour essayer de venir en aide aux « accros ».

Une initiative intelligente et utile qui démontre un souci du bien-être des joueurs et une vraie volonté d’entraide. Un grand bravo à ces sites.